Conakry : un imam accusé d’avoir enceinté une jeune fille de 14 ans par viol

L’imam, Amadou Barry âgée de 42 ans marié à deux femme, fils du premier imam de la mosquée centrale de Yimbaya Tannerie commune de Matoto est accusé d’avoir violé une fille de 14 ans qui serait à ce jour en état de grossesse de trois mois. Selon les informations, l’accusé serait mis aux arrêts. Cet acte a créé de la psychose dans le quartier même si certaines personnes y voient une main noire derrière cette affaire.

DK, âgée de 14 ans, élève en 10ème année aurait été violée par le fils du premier imam de la grande mosquée de Yimbaya Tannerie, dans la commune de Matoto. Apprécié par les fidèles musulmans du quartier depuis son retour de l’occident où il a appris à maîtriser le coran, Amadou Barry aurait commis un acte que condamne le conseiller de ce quartier.

Sous le choc, nous n’avons pas pu avoir la version de la maman de la victime. Elle a préféré gardé le silence sous prétexte qu’elle doit se rendre à la DPJ urgement. Face à cette recrudescence du viol, cette dame exprime son inquiétude.

Dans cette affaire, si beaucoup de citoyens pointent un doigt accusateur contre le jeune imam cependant l’un de ses amis Yero Bah ballai d’un revers toutes ces accusations portées a l’encontre d’Amadou Barry.

Selon des indiscrétions, l’arrivée d’Amadou Barry à la tête de la mosquée centrale de Yimbaya tannerie aurait été un grand avantage pour les fidèles musulmans. Mais très malheureusement, son engagement serait très mal perçu par les anciens sages de la mosquée qui n’ont plus la main sur la gestion. La question qui taraude les esprits c’est pourquoi Djènè n’a pas révélé le cas de viol sauf après trois mois ? Était-elle sous pression? Le jeune Amadou Barry est-il sur la sellette ? En attendant qu’on trouve des réponses à ces différentes questions, le dossier se trouve au niveau l’Office de Protection de Genre et de Meurs.

Leave A Reply

Your email address will not be published.