Gambie : Adama Barrow réélu avec 53,2% !

Le président de la commission électorale nationale indépendante, a annoncé dimanche soir, la victoire d’Adama Barrow. Les résultats globaux démontrent que le président sortant l’emporte avec 53,2% des suffrages. 

Adama Barrow a été déclaré « dûment élu pour servir en tant que président de la République de Gambie ». L’annonce des résultats des dernières circonscriptions à la presse, a été faite par le président de la Commission, Alieu Momar Njie. D’après les résultats globaux annoncés, le président sortant l’emporte avec 458 519 (sur quelque 900 000 électeurs), soit un peu plus de 53%. Loin devant son principal concurrent et ancien mentor, Ousainou Darboe avec 238 253 des voix (27,7%).

Le président élu a promis qu’il consacrerait toutes les ressources à sa disposition « pour faire la Gambie un pays meilleur, pour toutes et tous.» La place McCarthy square près du palais présidentiel a accueilli une foule de sympathisants venus célébrer la victoire de leur candidat à grand renfort de musique, sifflets, cris de joie et danses.

Cette victoire d’Adama Barrow le reconduit à son poste pour un second mandat après son accession surprise au pouvoir en 2016. Pour cette élection à un tour, les Gambiens ont été nombreux à voter samedi. Selon les données de la CENI, près de 89% des électeurs se sont déplacés. Un scrutin aux allures de test politique pour cette jeune démocratie qui tient son premier scrutin pluraliste depuis la chute de Yahya Jammeh.

Cette victoire pour Adama Barrow et une défaite difficile à avaler pour Ousainou Darboe, opposant historique qui termine à la deuxième place pour la quatrième fois dans des élections présidentielles.

Avant l’annonce officielle des résultats globaux, Ousainou Darboe avait fait une déclaration avec deux autres candidats, Mammah Kandeh et Essa Mbaye Faal, pour dénoncer la lenteur du processus et pour contester les résultats déjà publiés, tout en appelant les militants au calme. Ils ont dit réfléchir à la suite à donner. Devant la résidence d’Ousainou Darboe, opposant « historique » de l’ère Jammeh et leader du Parti démocratique unifié (PDU). L’ambiance y est morose après la publication des derniers résultats et la confirmation de la victoire d’Adama Barrow.

Leave A Reply

Your email address will not be published.