Retard de la nomination du gouvernement : un politique fait son analyse

Depuis la prise de fonction du premier ministre de la transition, Mohamed Béavogui, le 8 octobre dernier, la nomination des membres de son gouvernement peine à être effective. Face à cette situation, le président de l’Union pour le Changement de Guinée s’est exprimé sur le sujet ce mardi. Idrissa Chérif a laissé entendre que la nomination des membres du gouvernement nécessite un travail de fond et demande aux uns et aux autres de patienter pour une meilleure réussite de cette transition.

Après la nomination du premier ministre de la transition, les débats tournent autour de la mise en place du gouvernement. Nombreux sont les politiques qui estiment que cette nomination ne doit pas se faire de façon précipitée. C’est le cas du président de l’Union pour le changement de Guinée.

Il y a quelques jours, le président de la transition, le col Mamadi Doumbouya a décidé d’envoyer une quarantaine de généraux à la retraite. Cependant, certains retraités ont été recasés dans le conseil supérieur de l’armée. Un acte que plusieurs acteurs de la société civile ont condamné. Idrissa Chérif donne son point de vue.

Poursuivant, il a invité le président de la transition à plus de vigilance. En attendant que les membres du gouvernement ne soient connus dans les jours avenirs, les guinéens doivent encore prendre leur mal en patience.

Leave A Reply

Your email address will not be published.