Guinée : un politique souhaite la limitation des partis politiques

Le président de l’Alliance pour le renouveau nationale a dans l’une de ses dernières sorties médiatiques souhaité l’inclusion dans la nouvelle Constitution la limitation des partis politiques en Guinée. Sa volonté de se présenter à la prochaine élection présidentielle et beaucoup d’autres sujets d’actualité du pays faisaient aussi partie de son souhait. Dr Sékou Koureissy Condé s’est prononcé sur cette sortie.

C’est depuis la prise du pouvoir par le feu général Lansana Conté que  la Guinée a connu un multipartisme. De nos jours, ils sont plus de 300 partis politiques dans le pays. Pour Dr Sékou Koureissy Condé,  il faut limiter les entités politiques à trois. C’est pourquoi d’ailleurs, il sollicite une Constitution adaptée aux réalités guinéennes.

Le président de l’ARENA n’a pas manqué de proposer  la suppression de la CENI pour éviter les erreurs du passé.

Le CNRD demande  81 places pour toutes les entités socio-politiques qui seront au sein du CNT. Cet ancien secrétaire général de la transition invite les nouvelles autorités à ne pas exclure.

D’autres propositions ont été faites par Dr Sékou Koureissy Condé à savoir: se présenter pour les prochaines élections, d’essayer un régime parlementaire et il a  aussi demandé au CNRD la mise en place d’un Haut conseil national  de réconciliation et de l’unité nationale en Guinée.

Leave A Reply

Your email address will not be published.