Circulation : le pire calvaire des embouteillages de Conakry

Circuler à Conakry, c’est tout à fait un casse tête dans certains endroits de la ville. Au moment des heures de pointe, passagers et chauffeurs sont pressés de rentrer à la maison. Du coup, les grands carrefours sont bombés et aucun ne veut pas céder la voix à son prochain. 

Aligné tout au long des routes, des usagers pressés, c’est l’image que présente la ville de Conakry dans différents carrefours. Malgré l’opération de déguerpissent des emprises entamé par les autorités, les embouteillages persistent toujours. Une situation que déplore certains citoyens.

Face à cette situation, ils interpellent la police routière face à ses responsabilités en cette période de pénitence.

Ces embouteillages sont un véritable calvaire pour les usagers. Car, nombreux manquent leur rendez-vous bloquer dans la circulation. Ils souhaitent l’effort de l’Etat pour soulager leurs stresses quotidiens

Leave A Reply

Your email address will not be published.