Déguerpissement à Conakry : les vendeurs du marché Kobaya réclament un recasement 

Les opérations de déguerpissements des voies publiques continuent à Conakry. Au quartier Kobayah, dans la commune de Ratoma, les vendeurs de ce marché plaident auprès de l’Etat afin d’avoir un autre lieu de négoce.

Les bulldozers du Ministère de la Ville et de l’aménagement du Territoire n’ont pas épargné le marché Kobayah. Ici, même les caniveaux étaient occupés par ces femmes. Mais selon un vendeur de friperie sur ce marché, tout le monde n’a pas subi le même sort.

Pour éviter de créer des frustrations, certains ont propositions au ministre de la ville et de l’aménagement de leur trouver endroit où rester.

La présidente du marché n’a pas voulu se prêter à nos questions. Elle ne souhaitait pas, non plus, voir d’autres femmes parler de ce sujet.

Leave A Reply

Your email address will not be published.